order augmentin kamagra without prescription buy plavix
 

Vin Terre Net

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Suivez_VTN_sur_twitter 
Accueil Les vins du moment... IGT Provincia di Pavia rosso: Barbacarlo "Barbacarlo" 2010
Envoyer
IGT Provincia di Pavia rosso : Barbacarlo « Barbacarlo » 2010
 
Barbacarlo_pavia_rossoCru mythique s'il en est, le Barbacarlo est issu de la région de l'Oltrepo Pavese, en Lombardie, et fut en son temps un des vins préférés de Luigi Veronelli, le « Raymond Baudoin » (père fondateur de la RVF en 1927 et créateur de la critique vinique moderne en France, après-guerre) italien. Il est aujourd'hui produit par un vieux monsieur, Lino Maga, sur une parcelle éponyme mise en valeur par sa famille depuis 1886 ; parcelle que l'on peut d'ailleurs identifier en rouge sur l'étiquette du vin. Il provient de cépages de la région, présents par ailleurs également dans l'Alto Piemonte voisin : il s'agit de Bonarda (ou Uva Rara), Vespolina et Croatina. Le sol est constitué de tuf, avec une exposition sud-ouest favorisant l'ensoleillement de l'après-midi. Le travail dans les vignes est effectué de façon manuelle et biologique, sans recours à de quelconques désherbants ou autres produits issus de la chimie de synthèse. A la cave, les raisins sont foulés et fermentent dans de vieux foudres en bois. Le décuvage a lieu après environ une semaine. L'élevage est relativement court, puisque la mise en bouteilles se fait au mois d'avril qui suit la récolte, avec une part importante de gaz carbonique qui est conservée jusque dans la bouteille. Après la mise et un bouchage avec des lièges naturels de grande qualité, de forme légèrement conique pour tenir le vin sous pression, les bouteilles restent allongées quarante jours, puis sont redressées et mises en vente quatre mois plus tard. On notera enfin que toutes les informations communiquées ici sont présentes sur un petit livret cartonné adjoint à la bouteille, et fixé sur elle par un fil. Le malicieux Lino Maga clôt d'ailleurs ce leaflet par la mention suivante : « En matière d'accord, il est conseillé d'être deux, la bouteille et celui qui la boit » (sic) !
2013 n'est pas terminé, mais il est fort possible que ce vin - qui ne sera sans doute pas le plus « grand » - soit celui qui m'aura le plus surpris et finalement marqué cette année. Pour la simple et bonne raison qu'il m'a permis de toucher du doigt une catégorie que je connaissais jusqu'à ce jour mal, car ce style disparait petit à petit, sauf peut-être en Emilie-Romagne (Lambrusco) ou dans le Monferrato (sous-région du Piémont) : il s'agit des rouges frizzante. Celui de Lino Maga n'est pas issu d'une refermentation en bouteille, ce n'est donc pas du « champagne rouge », mais il ressemble à nombre de rouges transalpins d'antan, mis en bouteille rapidement, avec une forte proportion de gaz carbonique résiduel. Au nez, au delà d'une légère acescence renforcée par la présence de gaz carbonique (à peine 0.66 d'acidité volatile, ce qui n'est de loin pas aberrant pour un rouge italien), il offre de jolies senteurs mentholés et poivrées, qui évoluent également sur des fruits noirs et rouges. En bouche, passée la première surprise de l'effervescence sur l'attaque, le vin surprend par une grande délicatesse et finesse de texture, et surtout par un fruité au grand « naturel » d'expression, complètement évident et semblant couler de source. Le plaisir est énorme et le vin se laisse boire à grandes lampées, faisant oublier ses 14.5° d'alcool !
Une révélation, et la sensation de toucher du doigt une esthétique de vin tellement originale.

 
 


Le 23/11/2017 à 09h12
Copyright © 2017 Vin Terre Net. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.