order augmentin kamagra without prescription buy plavix
 

Vin Terre Net

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Suivez_VTN_sur_twitter 
Envoyer Imprimer
Vignoble de Côte-Rôtie : quartiers La Turque, Côte Brune, Landonne & alentours…
 
 
 
« Il n'y a pas de grands vignobles prédestinés, il n'y a que des entêtements de civilisation. » Aubert de Villaine 
 

Quartier La Turque & Côte Brune :

La Turque est un terroir réputé depuis les débuts du XXème siècle mais qui avait été « délaissé » pendant de très nombreuses années. C’est la famille Guigal qui décide de le réaménager et replante des vignes de syrah et viognier (7% de l’encépagement, chiffre élevé pour la Côte Brune) en 1985. Le sol est silico-calcaire avec des micaschistes dont l’altération a donné des sols argileux, riches en oxydes de fer (typique Côte Brune, la présence de fer conférant théoriquement aux vins un supplément de couleur et de corps). L’endroit est assez particulier : on y accède (par le bas) par une sorte de chemin de combe qui serpente entre la Côte et le ruisseau Reynard d’un côté, et un bois ombrageux et en coteau de l’autre. C’est un endroit assez frais, en tout cas « en bas ».
 
coterotie1
Sous le panneau GUIGAL, la parcelle Pavillon Rouge (qui va au Château d’Ampuis) et au dessus, la Turque.
  
coterotie2
Un bout de Turque d’un peu plus prêt (merci le zoom) même si pas facile à chopper « d’en bas ».
 
coterotie3
Une parcelle « en travaux », on voit même le petit tracto qui permet de bosser même dans des coins casse gueule. Replantation à venir, sans doute…
 
coterotie4
Un peu plus à l’est cette fois ci, une bel exemple d’aménagement du vignoble local afin de faciliter et canaliser l’écoulement des eaux (qui atterrissent donc dans le ruisseau qui coule au pied du relief). Jolie « cabotte » rhodanienne là haut…
 
coterotie5
On continue de tourner la tête vers la droite et l’on aperçoit ces fantastiques terrasses aménagées avec art (le mot est faible). Le boulot pour monter des vignes jusque là haut !
 
 coterotie6
Encore un peu plus à l’est on débouche sur une parcelle dont il est difficile d’ignorer le propriétaire… 
 
 

Quartier Landonne :

Pour commencer, 2 photos qui montrent l'originalité (et la beauté) de ce terroir à savoir très peu de terrasses mais surtout des vignes plantées à même la pente, vertigineuse :
 
coterotie8
 
coterotie9
Pour le petite histoire, c'est l'unique terroir sur lequel Guigal (il n'est pas le seul propriétaire sur ce cru) n'égrappe pas quelle que soit l'année... sans doute à cause de l'exposition et des maturités supérieures ici régulièrement obtenues... 
 
coterotie10
Et l'on contredit ce que l'on a écrit plus haut : il y a quand même ça et là de petites terrasses (moins régulières qu'en Mouline par exemple), qui sont plus des « retenues », destinées à contenir les éventuels ravinements et à faciliter l'écoulement des eaux. Tout ça nous fait penser à une grande mosaïque...
 
Ci dessous 2 photos qui rendent comptent des pentes effrayantes :
 
coterotie11
Photo prise « d'en bas », attention à l'effet d'optique !
 
coterotie12
Là ça plonge méchamment vers le fleuve !
 
coterotie13
Un morceau de roche typique des sols du « haut »: composés schisteux avec incrustations de feldspath et micas...
 
coterotie14
Classique des Classiques : la vue d'Ampuis depuis la Landonne... on distingue le Château au fond, proche du Rhône...
  
coterotie15
Celle ci pour le panorama et la vue de la Côte (que l'on voit bien ici, s'étirant...) Rôtie et du vignoble de Condrieu, qui le prolonge...
   
 coterotie17
Certains vignerons n'ont pas encore taillé (même si une majorité des parcelles l'était). Moins sexy dans le bas, l'industrialisation de la vallée. C'est la dualité de l'endroit : un vignoble sompteux mais une industrie et exploitation du fleuve omniprésente, pas très photogénique...
  
coterotie18
Et enfin le Micocoulier qui se trouve au sommet du cru (du coup c'est facile à repérer quand on vient de Vienne, en longeant le Rhône pour aller à Ampuis).
 
 
Voici une liste non exhaustive de nos adresses préférées :
 
DOMAINE DE BONSERINE - 2, chemin de la Viallère - Verenay 69420 Ampuis
Toute la gamme est digne d'intérêt, la cuvée La Garde étant le sommet. Mais nous avons un faible pour la rare Viallière. Attention, ces vins sont élevés longuement et bâtis pour durer, il faut leur laisser du temps. Ne pas sous estimer le Condrieu, souvent fin et bien vinifié ! Ni le St Joseph. Grand progrès depuis 5 ans, il faut désormais vraiment compter avec cette propriété, plus grosse propriétaire de vigne se commune, rappelons le. Ludovic Richard est éminemment sympathique et reçoit le visiteur avec tous les égards qui lui sont dus. Adresse chaudement recommandée !
 
DOMAINE GANGLOFF (Yves et Mathilde) - 2, rue de la Garenne 69420 Condrieu
Tel : 33(0)4.74.59.57.04 - Fax: 33(0)4.74.59.57.04
Deux belles côtes rôties au domaine, Barbarine (petite cuvée) et Sereine noire (grande cuvée). Nous ne préférons pas forcément la grande, et achet(i)ons pour nous la Barbarine. Mais les prix ont beaucoup grimpé sur les derniers millésimes. Le Condrieu est un des plus mémorables qui soient, dans un registre riche mais rarement égalé. Si tous les vins sont très dotés en matière, et issus d'une viticulture exigeante et jusquebouttiste, attention parfois aux boisés disgracieux ! Goûter avant d'acheter...
 
DOMAINE JAMET (Corinne, Jean-Paul et Jean-Luc) - Le Vallin 69420 Ampuis
A leur meilleur, les vins de ce domaine aujourd'hui très médiatique sont des sommets de la production locale, à savoir des parangons de raffinement et de race. Et pour une fois nous n'avons rien à dire sur le bois, toujours discret ! Par contre, nous regrettons sincèrement des évolutions très lardées de millésimes antérieurs à 2000. Mais depuis quelques temps, ce que nous goûtons est souvent bon voire très bon, et pur. Trois cuvées : une entré de gamme au nom variable, plus précoce que les autres vins de la gamme (mais ce n'est pas le vin le plus intéressant) ; puis la Côte Rôtie (assemblage de différents quatiers, le vin que l'on goûte afin de juger le travail des deux frères) et la trop rare Côte Brune.
 
DOMAINE DU MONTEILLET - Stéphane Montez - Le Montelier 42410 Chavanay
Nous avouons sans broncher un gros faible pour les vins de ce domaine talentueux, notamment pour sa grande cuvée de St Joseph (cuvée du Papy) et surtout ses deux cuvées de Côte Rôtie : Fortis (assemblage de plusieurs lieux dits) et Grandes Places. Stéphane est un des représentants les plus doués de la jeune génération, incontestablement. Ambition et humilité le guident. Nous ne saurions que trop recommander de le rencontrer sur ses (magnifiques) terres de Chavanay. Ne manquez pas les Condrieu en version sèche et moelleuse !
 
DOMAINE Michel et Stéphane OGIER - 3 Chemin du Bac 69420 Ampuis
Nous avouons ne connaître que la première cuvée de Côte-Rôtie de ce jeune vigneron apparemment doué, qui dans les derniers millésimes est certainement un des plus belles « entrées de gamme » de l'AOC. Las, les prix des grandes cuvées sont stratosphériques, et on les goûte du coup trop peu !
 
DOMAINE Georges VERNAY - 1 Route Nationale 69420 Condrieu
Nul besoin de présenter ce domaine qui est sans doute le plus réputé et célèbre de l'appellation Condrieu. On connait néanmoins moins les rouges, qui - comme souvent avec les meilleurs producteurs de blancs - sont très soignés, même si des fois assez torréfiés au niveau du bois, en tout cas dans la jeunesse. Les matières sont néanmoins très belles. La Côte-Rôtie Maison Rouge est un des plus grands vins de l'appellation, et même si le prix va avec, nous ne saurions le taire ! Accueil très sympathique et décontracté.
 
DOMAINE ROSTAING - Le Port 69420 Ampuis
Ne nous en cachons pas, René est "notre" référence pour le vignoble de Côte-Rôtie. Parce que ses vins sont ceux qui nous émeuvent le plus par leur beauté de forme et de goût, parce qu'il possède une connaissance inégalée des vins de la Côte Rôtie, parce qu'il est un acteur majeur de l'histoire de son vignoble, parce qu'il transmet des valeur d'exigence et d'humilité face au terroir que nous ne pouvons que louer. Sa « simple » Côte-Rôtie est une des meilleures qui soit, et a sensiblement progressé depuis 5 ans. La Landonne est un peu le garçon de la famille, un vin ferme mais trrès noble, dense, pour les buveurs patients et les amateurs de gibier. Et Sa Côte Blonde n'est ni plus ni moins que les 'Amoureuses' de la Côte Rôtie : une bouteille d'une finesse et noblesse insurpassable, une pivoine à peine éclose enrobée de verre. Si vous avez la chance de pouvoir vous rendre un jour au domaine, savourez bien le moment, il est précieux ! Et demandez à René qu'il vous parle de l'histoire de la Côte-Rôtie, de sa famille, de la serine... 
 
 coterotie16
Pour le plaisir des yeux : les plants tortueux qui s'élèvent vers l'azur... « echala's world »...
 
Le vignoble de Côte-Rôtie et Condrieu est sans aucune contestation possible un des plus spectaculaires de France. Il suffit de prendre la route de Verenay à Ampuis pour s’en rendre compte, les parcelles vous sautent littéralement « à la gueule » ! Quelle volonté, quelle pugnacité, quel entêtement a-t-il fallu aux hommes pour défricher, planter et cultiver la vigne ici. Les pentes sont d’une brutalité totale. Comment ne pas penser aux vignerons et ouvriers vinicoles « accrochés » à ces plants de syrah et de viognier enracinés avec vigueur... Quelques minutes de flânerie in situ et on se surprend à imaginer les radicelles des vieux plants bouffant les schistes et granits du sol, les feuillages agités par les vents rhodaniens violents, le soleil brûlant les grains de syrah, l’humidité bienfaisante du large fleuve venant rafraîchir les grains de viognier surmûrs. Un parfum d’absolu émane de tout cela… 

Nous nous sommes surpris durant ce week-end à trouver aux vignerons du coin des gueules de rocks-stars avec leurs peaux bronzées et tannées, leurs chapeaux façon « cowboys » locaux, leurs grandes gueules, leurs tatouages. Quand on voit leur environnement de travail, on comprend que les « mous » et « tendres » n’ont pas vraiment leur place ici. Ce vignoble n’est pas de tout repos, c’est évident. Bien sûr, il subsiste (comme partout) de rares propriétés qui vivent sur la réputation des appellations mais une chose est certaine, ce sont les vignes les plus difficiles à cultiver de France. Comment fait-on pour enfoncer des échalas si hauts sur pareils dénivelés ? Quelle épreuve cela doit être de tailler sur les sommets en hiver, le vent vous glaçant le dos… Quelle patience pour ligaturer des heures durant sur ces pentes… Ces parcelles sont une énième preuve – s’il en fallait – de la dimension culturelle, « civilisationnelle » et patrimoniale du vin. Elles sont comme des témoignages du temps qui passe : lentement, mais avec conviction, les hommes ont façonné un paysage génialement singulier.

L’homme est têtu, la vigne est coriace, la nature est belle, les grands vins témoignent de cela.
 
 
 
© Crédits photos www.vin-terre-net.com - Tous droits réservés

Notes :
- Pour en savoir plus sur l'AOC Côte rôtie : www.cote-rotie.com 
 - Et également une dégustation intéressante à lire ICI !
- Mis à jour le 13 septembre 2011 : suppression paragraphe du Domaine Clusel Roch
 

Le 21/10/2017 à 10h28
Copyright © 2017 Vin Terre Net. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.